Chocolats Louis - Friture en chocolat

Tout savoir sur la friture de chocolat !

A Pâques, les lapins sortent le nez de leur terrier, les poules des oeufs éclos et bien sûr les petits poissons au chocolat blanc, noir ou au lait, font aussi leur apparition. Mais d’où vient-il, ce charmant fretin qui régale petits et grands, parfois accompagné de nos jours par des coquillages et crustacés eux aussi en chocolat ? La friture de chocolat de Pâques n’est pas une tradition venue du littoral Atlantique ni Méditéranéen, mais de bien plus loin puisqu’elle plonge ses racines dans la Bible. Comment est-elle parvenue jusqu’à nous ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur la friture de chocolat de Pâques, avant de s’en régaler bien sûr ! 

L’origine de la friture de Pâques

Pâques est, avec Noël, la fête chrétienne la plus importante. Rien d’étonnant, dès lors, que la friture de Pâques possède une histoire profondément liée au rite chrétien. Ainsi, si les lapins, les poules, les œufs, marquent plutôt l’arrivée du Printemps et le réveil de la Nature, les poissons de Pâques revêtent un autre sens. Ils s’inscrivent même dans un épisode très précis du Nouveau Testament. Petit rappel: le Vendredi Saint marque le souvenir de la crucifixion de Jésus, et Pâques sa résurrection trois jours plus tard. C’est dans ce contexte, après le retour du Christ, que se situe l’épisode de la pêche miraculeuse. Des pêcheurs bredouilles reçurent de Jésus les indications sur l’endroit où tendre leurs filets sur le Lac de Tibériade. Ils revinrent chargés d’un pêche miraculeuse, dont le symbole ainsi qu’elle prouve la résurrection de Jésus. La friture de Pâques est donc chargée d’une signification historique et religieuse ancienne et importante. Bien sûr, elle s’est désormais démultipliée et plaît à tous les gourmands sans distinction. 

La friture de Pâques: fabrication et conservation

Si le sens de la friture de Pâques s’inscrit dans une histoire ancienne, sa fabrication à proprement parler est plus récente. La fabrication des petits poissons de Pâques remonte au 19ème siècle, c’est-à-dire à l’époque où les chocolatiers ont commencé à maîtriser la technique du tempérage. Auparavant, ils savaient réaliser des poudres, à partir de cette époque, ils furent capables de produire tablettes et moulages de chocolat. 

C’est d’ailleurs une technique qui a traversé le temps car – le saviez-vous ? – il est tout à fait possible de fabriquer sa propre friture de chocolat de Pâques à la maison. Cela exige un peu de matériel et un peu de savoir-faire, mais c’est une activité tout à fait amusante avec les enfants notamment. Il faut bien sûr des moules et si possible du chocolat en pistoles plus facile à travailler, puis un moulage-démoulage en respectant scrupuleusement les températures selon qu’il s’agit de chocolat blanc, noir ou au lait.

Il faut bien sûr respecter également les durées de refroidissement au réfrigérateur. Faite maison ou par un artisan chocolatier, la friture de Pâques se conserve plusieurs semaines…si elle n’a pas été pêchée par les petits gourmands avant, bien sûr !