Quand manger du chocolat noir ?

Craquer pour un carré, ou plusieurs, de chocolat noir…c’est bien ou c’est mal ? Et surtout : existe-t-il des heures défendues pour consommer du chocolat noir ? C’est une question que se posent souvent les amateurs de plaisirs cacaotés, tant pour ce qui concerne les préoccupations de bonne santé que pour leur confort, en matière de sommeil notamment. On est souvent confronté, d’ailleurs, aux conseils les plus divers sur le sujet. Entre astuces de grands-mères, tutos beauté, conseils santé, dans les magazines, les livres ou sur le net, difficile de bien s’y repérer et de gérer au mieux sa consommation de chocolat noir. Pourtant, avec quelques informations précises et du bon sens, il est tout à fait possible de se faire plaisir tout en restant raisonnable et surtout en faisant du bien à son organisme. Alors, à quelle heure manger du chocolat noir ? A quelle fréquence manger du chocolat noir : chaque jour, chaque semaine, jamais ? Voici un tour d’horizon de cette question absolument cruciale pour de nombreux gourmands et addicts au chocolat noir.

Chocolat noir avant de dormir: bonne ou mauvaise idée ?

Le sommeil est indiscutablement le moment le plus précieux de la journée pour l’organisme : on se repose et on se reconstitue, tant physiquement que psychiquement, phase essentielle a fortiori pour les personnes exerçant une activité stressante. Le chocolat noir est un excitant en raison de la caféine qu’il contient. Dès lors, nombreux sont ceux qui évitent d’en consommer passé une certaine heure, pour être sûr de ne pas dégrader le cycle du sommeil inutilement. Néanmoins, il faut relativiser la réponse à la question quand manger du chocolat noir. En effet, cela dépend en réalité de la routine de chacun, et notamment des habitudes en terme de consommation de caféine. Une personne qui a l’habitude consommer plusieurs cafés quotidiens, y compris l’après-midi, ne devrait pas être réellement perturbée par l’absorption de chocolat noir. Il n’est ainsi pas spécialement déconseillé de se faire plaisir, si le chocolat noir est consommé sans autre excitant (un café par exemple) et en petites quantités.

Santé : le chocolat noir sans excès

La quantité, c’est d’ailleurs tout l’enjeu pour déterminer quand manger du chocolat noir. Celui-ci est plus gras que celui au lait, mais moins sucré. Il en va de même bien sûr pour le chocolat blanc. Pour un consommateur de chocolat suivant un régime alimentaire, le chocolat noir peut être un bon compromis : certes il a un fort apport calorique (l’équivalent d’un repas avec seulement quelques carrés) mais il permet aussi de stimuler le plaisir sans sucre. Autre avantage non-négligeable : le chocolat noir (l’amer plus encore que le doux) possède un taux substantiel de magnésium très profitable à l’organisme, sans compter les catéchines au rôle anti-oxydant reconnu par les scientifiques. Bref, beaucoup d’avantages pour quelques excès à éviter. Et, vous, quand dégustez-vous votre chocolat noir ?